De retour à Cambrai-Niergnies

De retour à Cambrai-Niergnies, la dernière fois c'était pour le meeting de clôture du Tiger Meet 2011, et cette année c'est pour assister au meeting organisé le 06 septembre pour les 80 ans de l'aéroclub. Après s’être installé le long des barrières pour assister aux démonstrations en vol, direction le village américain, pour découvrir les différents véhicules et équipements de la seconde guerre mondiale.

Hélas la pluie a fait son apparition au moment même où la patrouille de l’aéroclub et le Joker J-3 aux couleurs tigre ont fait leur démonstration. Coup de chance la pluie s’est arrêtée, le meeting peut reprendre. C'est alors qu’un Rafale décolle de la piste, une magnifique réplique radiocommandée équipée de leds  pour simuler la PC et équipée de fumigène comme le vrai du Solo Display, belle démonstration et félicitations aux constructeurs et au pilote.


Et voici qu’un habitué arrive dans le ciel, ce n’est autre que le Dauphin de la Marine Nationale provenant du Touquet. Il nous a proposé une démonstration d’hélitreuillage, avec la descente d’un personnel, sécurisation de la zone, marquage avec un fumigène, puis descente d’une civière et remontée dans l’hélicoptère, opération terminée. Dernier passage avec les saluts de l’équipage au public.

Moment privilégié du meeting et très attendu de tout le public, voici que l’Atlas, plus connu sous le nom constructeur A-400M, effectue deux jolis passages, un en configuration atterrissage et l’autre à vitesse rapide. Magnifique machine destinée à succéder au vénérable C-160 Transall. Passage haut en symbole, puisque l’avion numéroté 0019 a été baptisé la veille « Ville de Cambrai » sur la BA-103 Cambrai-Epinoy réactivée pour l’évènement.

Après l’avion de transport du 21ème siècle, retour sur le passé, avec un magnifique Bücker Jungmeister. Il a présenté une belle séquence de voltige toute en élégance et en précision. On continue avec l’aviation des années 30 avec un magnifique Staggerwing  bleu marine !! Belle démonstration de cet avion rarement présenté en meeting alors qu’il est vraiment magnifique en vol. 

 

Et voilà un joli duo, un Cessna « Coca-Cola » et un Chipmunk , dommage que le soleil n’était pas vraiment de la partie, car c’était très photogénique !! Aie de nouveau la pluie ! Dommage car le belge Didier Amelinckx aux commandes de son magnifique Extra 330 SC aux couleurs belges offre une belle démonstration de voltige dynamique et rapide.

La pluie a enfin cessé ! Deux Stearman de la patrouille Sierra-Whisky arrivent dans le ciel tout droit venus de Saint-Dizier, un aux couleurs de l’US Army et l’autre tigré vert. Tiens cela rappelle un autre avion qui passera un peu plus tard dans l’après-midi. Passage à deux puis en solo toujours aussi spectaculaire. Le meeting continue avec une belle démonstration d’un T-6  de couleur aluminium véritable régional de l’étape venant de Lens.

Deuxième grand moment de la journée, une patrouille anglaise très spectaculaire, la patrouille Twister Aerobatics. Cette formation est équipée de Silence SA1100 Twister, dont le profil d’aile rappelle le Spitfire. Ils sont équipés de fumigènes rouge et bleu et peuvent même être équipés de système pyrotechnique. Ils ont offert un magnifique spectacle et de belles écharpes bleu-blanc-rouge  notamment.

A peine les Twister posés, que le Colonel Bruno Bézier ancien directeur des équipes de présentation de l’Armée de l’air se présente au car podium et annonce l’arrivée imminente du Rafale. Et quelques secondes plus tard, le capitaine Benoit Planche « Tao » déchire le ciel avec ses M-88 pleine PC. Il va donc réaliser une reconnaissance d’axe, puis rentrer sur Saint-Dizier. Cette manœuvre est d’habitude réalisée à deux avions et dans le cadre de la préparation de la démonstration.


Autre pilote du Solo display présent sur le terrain de Cambrai, le premier pilote Cédric Ruet « Rut », cette fois-ci avec la patrouille Swift. C’est une véritable course aux pylônes comme à Reno aux Etats-Unis que la patrouille offre au public. 

Une autre patrouille, décidemment ce meeting est vraiment très bien ! Voici la Patrouille REVA tout droit venue de Colmar. Elle est équipée de drôle de machines biplace en tandem, une formule delta canard  avec un moteur propulsif, deux Acroez et un Long-Ez. Très spectaculaire, il n’a manqué que le ciel bleu pour admirer leurs fumigènes.

Retour aux années d’entre deux guerres, voici que décolle l’un des plus célèbres des hydravions, le Catalina. Majestueux, tout de blanc vêtu, il a effectué de très beaux passages, avec notamment les flotteurs sortis comme s’il allait amerrir. Deuxième avion Dassault de la journée, il s’agit des Flamant de l’amicale des anciens avions d’Albert venus en voisin.

Troisième grand moment de la journée : la navette bretonne, le Broussard avec monté sur le dos le Cri-cri électrique avec aux commandes Hugue Duval. Après un premier passage, le cri-cri est largué, et c’est parti pour un passage en patrouille, puis deux passages du Cri-cri avec les salutations du pilote !!! Retour dans le ciel d’Hawaï, décembre 1941, des zéros attaquent Pearl Harbour c’est l’opération Tora Tora Tora , et bien c’est donc à un remake que le public a assisté , avec quatre T-6 et quelques explosions.

Dans la foulée, voici un autre avion rarement présent en France, le superbe Grumman  Avenger « Charlie’s Heavy » aux couleurs de l’US Navy qui prend en otage le ciel de nouveau bleu de Niergnies.  La démonstration est magnifique avec notamment un passagesoute ouverte permettant d’observer une torpille Mk-31A.

Décidemment les Anglais sont venus en force, après les Twister, voici la patrouille des Aerostar et leurs YAK-50. Au nombre de quatre, ils offrent un magnifique programme avec des passages combinés, des croisements et des vols en formation serrées.

Pas de meeting sans un hommage au prestigieux régiment de chasse du Normandie-Niémen, et c’est un vol tout en puissance et en altitude que le Yak-3 propose, imitant les jeunes As Français aux commandes de leurs avions soviétiques pendant la Seconde guerre mondiale. L’évocation de cet épisode de l’histoire de l’aviation est toujours aussi émouvant.

Autre star du meeting anniversaire, l’hélicoptère A-109  et sa démonstration spectaculaire ponctuée de largage de flares (leurres infrarouge), que du bonheur !! Merci à eux.

 

Dernier retour sur l’histoire, avec un célèbre Warbird, le Curtiss P-40 et sa démonstration en vol tout en puissance et élégance.

C'est peut-être le moment le plus émouvant, surtout pour le capitaine François Rallet de l’Escadron de Voltige de l’Armée de l’air (EVAA). Sacré la semaine d’avant dans le ciel de Chateauroux, champion du monde par équipe, c’est dans le ciel de Cambrai qu’il a choisi de réaliser sa dernière démonstration au sein de l’EVAA, puisqu’il va quitter dans quelques jours l’institution. Pilote sur Mirage 2000 à Cambrai, c’est tout naturellement qu’il a fait ce choix. Il n’a manqué qu’un rayon de soleil, mais le spectacle proposé par "Ralloch" a été une nouvelle fois magnifique, magique de part  la précision des enchaînements et la beauté des figures. Merci pour tous les bons moments.

Alors que la musique d’AC/DC rugit dans les enceintes, deux F-16 belges de la base aérienne de Florennes déchirent le ciel, pleine PC !!! Yeah !!!  Petite pause, après avoir reçue un hommage par l'organisateur, François Rallet remercie le public pour leur ferveur et leur amitié et présente la relève qui ont rejoint l'équipe de l’EVAA : le lieutenant Victor Lalloue et la capitaine Caroline Paillier.

Alors que le ciel devient de plus en plus gris, les deux Pitts prennent l’air et offrent néanmoins un superbe spectacle. 

C’est bientôt la fin du meeting, alors que le Lieutenant-Colonel Amberg, directeur des équipes de présentations de l’Armée de l’Air a rejoint le car podium, c’est le tour des Cartouche Doré de faire le show.

Le LCL Amberg présente la Patrouille de France et c’est le moment, les huit alpha jet arrivent en formation et commencent leur spectacle. Le soleil fait son apparition comme un symbole !!  Après un dernier éclatement final et les remerciements au public, c’est fini !

Le public repart enchanté, les enfants ont des sourires et des images d’avions plein la tête et certains quelques cadeaux récupérés sur les différents car podium présents sur le site, et autres maquettes achetées sur les stands.

Un grand merci à l’organisation pour avoir présenté ce meeting des 80 ans de l’aéroclub et ainsi proposé un plateau digne d’un meeting de l’Air, avec de belles surprises !!!  Rendez-vous maintenant dans le Nord pour le meeting de Lens qui se tiendra le dimanche 20 septembre 2015 .

Laurent C.


Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Lejeune J-L (dimanche, 04 octobre 2015 09:42)

    Magnifiques photos, comme toujours. Bravo Laurent.