Le Rafale en route pour le pays des Pharaons ...

Et voilà cela fait déjà quelques semaines qu'il se murmure dans les milieux autorisés et dans la presse que l’Égypte serait très intéressée par l'acquisition de l'avion de combat Rafale . Et l'histoire va se répéter, en effet le premier client à l'export du Mirage 2000 avait été l’Égypte.

Le communiqué de la présidence de la République est tombé dans la soirée du jeudi 12 février; la signature du contrat doit avoir lieu ce lundi au Caire, il prévoit la vente de 24 appareils pour un montant avoisinant les 5 milliards d'euros. Tous les appareils seront fabriqués en France. Aucun détail n'a encore été donné concernant notamment les équipements prévus pour ces avions.

Alors que ça devait être l'Inde, voilà que l’Égypte sera donc le premier pays étranger à disposer du Rafale dans ses forces. L'édition 2015 du salon Aéroindia va ouvrir ses portes le 18 févriers à Bangalore, nul doute que cette signature va être au centre de toutes les discussions, à moins que les indiens décident de signer le contrat des 126 Rafale (rappelons que le Rafale est le seul candidat sélectionné par l'Inde, mais qu'il reste à signer le contrat)  ; Il est à remarquer que pas moins de trois Rafale sont arrivés cette semaine pour participer à l'évènement. A suivre , en attendant c'est une très bonne nouvelle que ce premier succès à l'export du Rafale pour l'avionneur Dassault Aviation et ses partenaires principaux, le radariste et électronicien Thalès (anciennement Thomson) et le motoriste Safran (anciennement Snecma) ainsi que pour les sous-traitants, et bien sûr pour les quelques 7000 salariés impliqués dans le programme. Ce client était tellement attendu, il vient enfin récompenser le travail de l'équipe France, espérons que celui-ci soit de bonne augure et qu'il en attire d'autres...

 

LC

Écrire commentaire

Commentaires : 0